LES SACREMENTS

(ST III, q. 60-90 + Supp., q. 1-68)

Les sacrements en général / Chaque sacrement en particulier

L’Eucharistie

L’Eucharistie

Que dit saint Thomas de l'Eucharistie dans la Somme de théologie ? Le frère Emmanuel Perrier nous introduit aux questions sur l'Eucharistie chez saint Thomas d'Aquin. Pourquoi saint Thomas traite de l'Eucharistie d'abord comme un signe ? Quelle est la particularité de...

lire plus
Le baptême et la confirmation

Le baptême et la confirmation

Qu'est-ce que le baptême ? Qu'est-ce que la confirmation ? Le père Benoît-Dominique de La Soujeole nous introduit aux questions du baptême et de la confirmation chez saint Thomas d'Aquin.Qu'est-ce que le baptême ? Pour quelle raison ne peut-on pas réitérer le baptême...

lire plus
Les sacrements

Les sacrements

Qu'est-ce qui constitue un sacrement ? Les sacrements sont-ils nécessaires ? Quels sont leurs effets ? Le père Benoît-Dominique de La Soujeole nous introduit à la question des sacrements chez saint Thomas d'Aquin. Pourquoi saint Thomas place-t-il l'étude des...

lire plus
Séquence Lauda Sion de Thomas d’Aquin

Séquence Lauda Sion de Thomas d’Aquin

La séquence Lauda Sion Salvatorem a été rédigée par saint Thomas d'Aquin pour la messe de la Fête-Dieu. Cette séquence est une réussite à la fois poétique et dogmatique. Saint Thomas y fait ressortir la grandeur du mystère eucharistique. Lauda Sion Salvatorem...

lire plus

Les sacrements en général

(60) L’essence du sacrement ; (61) La nécessité des sacrements ; (62) L’effet principal des sacrements qui est la grâce ; (63) L’effet second des sacrements qui est le caractère ; (64) La cause des sacrements ; (65) Le nombre des sacrements.

Chaque sacrement en particulier

(66) La nature du sacrement de baptême ; (67) Les ministres du baptême ; (68) Ceux qui reçoivent le baptême ; (69) Les effets du baptême ; (70) La circoncision ; (71) Le catéchisme et l’exorcisme ; (72) Le sacrement de confirmation ; (73) Le sacrement de l’eucharistie en tant que tel ; (74) La matière de l’eucharistie ; (75) La conversion du pain et du vin au corps et au sang du Christ ; (76) Le mode d’existence du Christ dans ce sacrement ; (77) Les accidents qui subsistent dans ce sacrement ; (78) La forme de ce sacrement ; (79) Les effets de ce sacrement ; (80) L’usage ou manducation de ce sacrement, en général ; (81) Comment le Christ a usé de ce sacrement dans sa première institution ; (82) Le ministre de ce sacrement ; (83) Le rite de ce sacrement ; (84) La pénitence en tant que sacrement ; (85) La vertu de pénitence ; (86) L’effet de la pénitence quant à la rémission des péchés mortels ; (87) La rémission des péchés véniels ; (88) Le retour des péchés remis par la pénitence ; (89) La reviviscence des vertus par la pénitence ; (90) Les parties de la pénitence en général.

Supplementum : Saint Thomas d’Aquin n’a jamais terminé sa Somme de théologie. Surpris par une apparition du Christ alors qu’il célébrait la messe, il n’a jamais voulu reprendre sa dictée. Ce Supplément n’est donc pas directement de lui. Il est une compilation effectuée après sa mort par son secrétaire particulier, Frère Réginald, à partir d’une œuvre de jeunesse du Maître : le Commentaire des Sentences de Pierre Lombard.

(1) Les parties de la pénitence en particulier – la contrition ; (2) L’objet de la contrition ; (3) L’intensité de la contrition ; (4) Le temps de la contrition ; (5) L’effet de la contrition ; (6) La nécessité de la confession ; (7) Les éléments essentiels de la confession ; (8) Le ministre de la confession ; (9) Les qualités de la confession ; (10) L’effet de la confession ; (11) Le secret de la confession ; (12) La nature de la satisfaction ; (13) La possibilité de la satisfaction ; (14) Les qualités de la satisfaction ; (15) Les oeuvres de satisfaction ; (16) Les sujets du sacrement de pénitence ; (17) Le pouvoir des clefs ; (18) L‘effet des clefs ; (19) Les ministres du pouvoir des clefs ; (20) Ceux sur lesquels peut s’exercer le pouvoir des clefs ; (21) L’excommunication ; (22) Ceux qui peuvent excommunier et ceux qui peuvent être l’objet d’une excommunication ; (23) Les rapports que l’on peut avoir avec les excommuniés ; (24) L’absolution de l’excommunication ; (25) Les indulgences ; (26) Ceux qui peuvent accorder des indulgences ; (27) Ceux à qui les indulgences peuvent profiter ; (28) La pénitence solennelle ; (29) Le sacrement de l’extrême onction ; (30) L’effet de l’extrême onction ; (31) Le ministre de l’extrême onction ; (32) La réception de l’extrême onction ; (33) La réitération de l’extrême onction ; (34) Le sacrement de l’ordre, sa nature, ses éléments constitutifs ; (35) L’effet du sacrement de l’ordre ; (36) Les qualités requises chez ceux qui doivent être ordonnés ; (37) La distinction des ordres, de leurs actes, et du caractère qu’ils impriment ; (38) Ceux qui confèrent ce sacrement ; (39) Les empêchements à la réception de ce sacrement ; (40) Questions annexes au sacrement de l’ordre ; (41) Le mariage, institution naturelle ; (42) Le sacrement de mariage ; (43) Le mariage et les fiançailles ; (44) La définition du mariage ; (45) Le consentement matrimonial ; (46) Le consentement suivi d’un serment ou de relations sexuelles ; (47) Le consentement forcé et le consentement sous condition ; (48) L’objet du consentement ; (49) Les biens du mariage ; (50) Les empêchements de mariage ; (51) L’empêchement d’erreur ; (52) L’empêchement de condition servile ; (53) Les empêchements du voeu et de l’ordre ; (54) L’empêchement de consanguinité ; (55) L’empêchement d’affinité ; (56) L’empêchement de parenté spirituelle ; (57) La parenté légale, effet de l’adoption ; (58) Les empêchements d’impuissance, de maléfice, de folie, d’inceste et d’âge ; (59) L’empêchement de disparité de culte ; (60) Le meurtre de l’épouse ; (61) L’empêchement de voeu solennel ; (62) L’empêchement qui peut survenir après la consommation du mariage – La fornication ; (63) Les secondes noces ; (64) Certaines questions annexes au mariage – le devoir conjugal ; (65) Les bigames ; (66) La bigamie et l’irrégularité qui en résulte ; (67) La lettre de divorce ; (68) Les enfants illégitimes.

Maius est illuminare quam lucere solum, ita maius est contemplata aliis tradere quam solum contemplari

Il est plus beau d'éclairer que de briller seulement ; de même est-il plus beau de transmettre aux autres ce qu'on a contemplé que de contempler seulement

Saint Thomas d'Aquin, Somme de théologie (ST IIa-IIae, q. 188, a. 6, co.)

©Aquinas 2016-2020

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour ainsi bénéficier de services et offres adaptés.

Défiler vers le haut