L’image de Dieu en l’homme et les missions divines

Comment l’homme est-il à l’image de Dieu ? Quel est le lien entre l’image de Dieu et les missions divines ? Le frère John Emery nous explique cela à la lumière de l’enseignement de saint Thomas d’Aquin.

 

 

L’image de Dieu en l’homme et les missions divines

 

Dans la Prima Pars de la Somme, lorsqu’il traite de l’homme et de sa création, saint Thomas s’interroge sur la fin de l’homme : quelle est la fin de l’homme ? A quoi est-il destiné ? C’est étonnant, parce que cette question, la question 93, traite de l’image de Dieu dans l’homme. La fin de l’homme, c’est ce que nous rencontrons au début. Dans la Genèse (1, 26), nous lisons que Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image et ressemblance ». Ce qui est au début, saint Thomas l’étudie à la fin. Au début nous est donnée la fin à laquelle nous tendons. Cela s’explique parce que, pour saint Thomas, l’image dans l’être humain – et aussi chez les anges – possède trois sens principaux. En premier lieu, l’image est une aptitude, une capacité à devenir semblable à Dieu. En deuxième lieu, cette image peut se réaliser d’une manière encore incomplète (en germe ou imparfaite). En troisième lieu, il y a une réalisation plénière, achevée, de cette image dans l’être humain.

Le plus frappant dans l’enseignement de saint Thomas sur l’image, c’est le lieu où il en situe le développement. Evidemment, on dira : dans la grâce, dans la vie de Dieu en nous, nous devenons semblables à lui. Saint Thomas va dire que nous devenons semblables à la Trinité. Comme la Trinité, le Père, le Fils et l’Esprit Saint sont une communion, sont une unité dans laquelle il y a un amour et une connaissance, en nous aussi, il y a une connaissance et un amour de Dieu. Cette connaissance et cet amour de Dieu, c’est ce qu’il y a de plus semblable à la Trinité, parce que dans la Trinité, le Verbe est engendré comme fruit de connaissance, et l’Esprit Saint procède comme fruit de l’amour. Ils sont : Connaissance, Sagesse, Verbe, dans le cas du Fils, et Amour, Don, dans le cas de l’Esprit Saint. C’est de cette manière que l’image de Dieu en nous se réalise en cette vie, et aussi à son achèvement dans le Ciel. Lorsqu’ils apparaissent en nous, ces actes de connaissance et d’amour de Dieu se développent. Lorsque nous connaissons et aimons Dieu comme lui-même se connaît et s’aime, se réalise en nous la ressemblance maximale avec Dieu.

Nous pouvons mettre cela en relation (et cela le suppose) avec l’enseignement de saint Thomas à la question 43 de la Prima Pars sur les mission invisibles du Fils et de l’Esprit Saint. Lorsque le Verbe est envoyé, il est envoyé parce qu’il met en nous quelque chose qui est semblable à lui et qui nous rend semblables à lui, et qui est une capacité de connaître et une connaissance du Verbe, qui nous unit et nous rend semblables à lui. Et l’Esprit Saint est envoyé – simultanément avec le Verbe – dans l’âme, lorsqu’il y a une ressemblance avec l’Esprit Saint, lorsque nous recevons la capacité d’aimer Dieu et que nous l’exerçons. De cette manière, l’image de Dieu en nous, c’est Dieu en premier lieu qui la réalise. Il est en nous, nous rendant semblables à lui-même, mais avec notre collaboration intime, la collaboration la plus élevée dans la connaissance et dans l’amour, qui nous permet d’être vraiment à l’image de Dieu en cette vie, et de resplendir au maximum dans le Ciel. Découvrir le miroir que nous sommes pour qu’il puisse réfléchir la lumière de Dieu : telle est la fin de notre vie. D’une manière comme en germe dans cette vie, en progression et en développement, et de manière découverte et pleine dans le Ciel où, en contemplant et en aimant Dieu, nous serons semblables à lui (Cf. 1 Jn 3, 2).

 

Activez les sous-titres de la vidéo pour la traduction en français (Comment activer les sous-titres ?)

 

Pour aller plus loin…

 

Pour voir plus de vidéos du frère John Emery, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur la Trinité chez saint Thomas, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur l’origine et la fin de l’homme chez saint Thomas, cliquez ici.

 

Articles similaires

Introduction à la Trinité

Introduction à la Trinité

Qu'écrit saint Thomas d'Aquin à propos du mystère de la Trinité ? Le frère Thomas Joseph White nous en donne un aperçu.     Introduction à Thomas d'Aquin sur la Trinité   Saint Thomas affirme qu’il y a une procession, c’est-à-dire une émanation de Dieu ;...

lire plus
Il a la complexion corporelle de son père !

Il a la complexion corporelle de son père !

  A la suite d’Hippocrate, et sur les pas d'Aristote, saint Thomas d’Aquin conçoit la santé du corps humain comme un subtil équilibre entre les 4 humeurs : la bile jaune, la bile noire, la lymphe et le sang. Cette constitution – ou complexion corporelle – permet...

lire plus
L’inhabitation trinitaire

L’inhabitation trinitaire

Quelles sont les différentes expositions que saint Thomas fait de l'inhabitation trinitaire ? Comment les concilier ? Le père Guillermo Juárez nous introduit à cette question chez saint Thomas.     Qu'est-ce que l'inhabitation trinitaire pour saint Thomas ?...

lire plus
Défiler vers le haut