L’AU-DELÀ (Supp., q. 69-74)

Supplementum

Saint Thomas d’Aquin n’a jamais terminé sa Somme de théologie. Surpris par une apparition du Christ alors qu’il célébrait la messe, il n’a jamais voulu reprendre sa dictée. Ce Supplément n’est donc pas directement de lui. Il est une compilation effectuée après sa mort par son secrétaire particulier, Frère Réginald, à partir d’œuvres de jeunesse du Maître, le Commentaire des Sentences de Pierre Lombard.

(69) La demeure des âmes après la mort ; (70) La condition de l’âme séparée du corps, et la peine que peut lui infliger un feu corporel ; (70bis) La condition des âmes en état de péché originel ; (70ter) Le purgatoire ; (71) Les suffrages pour les défunts ; (72) La prière des saints qui sont au ciel ; (73) Les signes précurseurs du jugement ; (74) La conflagration de l’univers à la fin des temps.

Activez les sous-titres de la vidéo pour la traduction dans votre langue (Comment activer les sous-titres ?)

 

Maius est illuminare quam lucere solum, ita maius est contemplata aliis tradere quam solum contemplari

Il est plus beau d'éclairer que de briller seulement ; de même est-il plus beau de transmettre aux autres ce qu'on a contemplé que de contempler seulement

Saint Thomas d'Aquin, Somme de théologie (ST IIa-IIae, q. 188, a. 6, co.)

©Aquinas 2018

Scroll Up