LA PÉNITENCE (ST III, q. 84-90 + Supp., q. 1-28)

(84) La pénitence en tant que sacrement ; (85) La vertu de pénitence ; (86) L’effet de la pénitence quant à la rémission des péchés mortels ; (87) La rémission des péchés véniels ; (88) Le retour des péchés remis par la pénitence ; (89) La reviviscence des vertus par la pénitence ; (90) Les parties de la pénitence en général.

Supplementum

Saint Thomas d’Aquin n’a jamais terminé sa Somme de théologie. Surpris par une apparition du Christ alors qu’il célébrait la messe, il n’a jamais voulu reprendre sa dictée. Ce Supplément n’est donc pas directement de lui. Il est une compilation effectuée après sa mort par son secrétaire particulier, Frère Réginald, à partir d’œuvres de jeunesse du Maître, le Commentaire des Sentences de Pierre Lombard.

(1) Les parties de la pénitence en particulier – la contrition ; (2) L’objet de la contrition ; (3) L’intensité de la contrition ; (4) Le temps de la contrition ; (5) L’effet de la contrition ; (6) La nécessité de la confession ; (7) Les éléments essentiels de la confession ; (8) Le ministre de la confession ; (9) Les qualités de la confession ; (10) L’effet de la confession ; (11) Le secret de la confession ; (12) La nature de la satisfaction ; (13) La possibilité de la satisfaction ; (14) Les qualités de la satisfaction ; (15) Les oeuvres de satisfaction ; (16) Les sujets du sacrement de pénitence ; (17) Le pouvoir des clefs ; (18) L‘effet des clefs ; (19) Les ministres du pouvoir des clefs ; (20) Ceux sur lesquels peut s’exercer le pouvoir des clefs ; (21) L’excommunication ; (22) Ceux qui peuvent excommunier et ceux qui peuvent être l’objet d’une excommunication ; (23) Les rapports que l’on peut avoir avec les excommuniés ; (24) L’absolution de l’excommunication ; (25) Les indulgences ; (26) Ceux qui peuvent accorder des indulgences ; (27) Ceux à qui les indulgences peuvent profiter ; (28) La pénitence solennelle.

Nous n'avons pas encore produit de contenu sur ce sujet, mais nous y travaillons !

Maius est illuminare quam lucere solum, ita maius est contemplata aliis tradere quam solum contemplari

Il est plus beau d'éclairer que de briller seulement ; de même est-il plus beau de transmettre aux autres ce qu'on a contemplé que de contempler seulement

Saint Thomas d'Aquin, Somme de théologie (ST IIa-IIae, q. 188, a. 6, co.)

©Aquinas 2018

Scroll Up