Père Thierry-Dominique Humbrecht, OP

Thierry-Dominique Humbrecht dominicain depuis l’âge de 23 ans, puisqu’il est entré au noviciat en 1985 et a été ordonné en 1991, vit au couvent de Bordeaux. Il a consacré sa thèse de philosophie, soutenue à l’EPHE, et sa thèse de doctorat canonique soutenue à Fribourg en 2010, à Saint Thomas d’Aquin. Son livre, Théologie négative et noms divins chez Saint Thomas d’Aquin a été récompensé par l’Académie des sciences, inscriptions et belles lettres de Toulouse. Après avoir dirigé pendant 15 ans, de 1993 à 2008, le département des études philosophiques de la faculté dominicaine de Toulouse, il enseigne désormais à l’institut catholiqueet à l’institut de philosophie comparée de Paris, au Studium dominicain à Bordeaux et à Toulouse. Outre Saint Thomas d’Aquin et la philosophie médiévale, il réfléchit à des thèmes philosophiques d’aujourd’hui, l’onto-théologie, l’oeuvre d’Etienne Gilson, la crise des vocations à laquelle il a consacré deux livres, notamment une Lettre aux jeunes sur les vocations plusieurs fois rééditée.

Plus sur le père Thierry-Dominique Humbrecht…

Dominicains de la Province de Toulouse

Subtitles available in many languages

Maius est illuminare quam lucere solum, ita maius est contemplata aliis tradere quam solum contemplari

Il est plus beau d’éclairer que de briller seulement ; de même est-il plus beau de transmettre aux autres ce qu’on a contemplé que de contempler seulement

Saint Thomas d’Aquin, Somme de théologie (ST IIa-IIae, q. 188, a. 6, co.)

©Aquinas 2017

Scroll Up